lundi 26 décembre 2016

Le jour d'après on retrouve une cuisine... raisonnable ! Mes carottes rôties à plein de petites choses pour le jour d'après...

Ça y est, une des grandes bouffes annuelles est passée, une dernière et on aura plié l'année ! Une de plus... Bon en fait de grande bouffe, cette année on a été relativement raisonnable par chez moi, enfin relativement, et ça n'a pas empêché, même si le légume a été plus présent que jamais dans nos assiettes, de nous faire plaisir ! 
Faut dire qu'avec l'irruption des légumes et autres petites choses qui poussent dans la terre dans ma cuisine, je continue à découvrir un continent de recettes qui me restait encore un peu lointain, c'est dire je commence même à maîtriser l'étrange seitan !
Bon, j'ai encore des progrès à faire pour que carottes et petits pois craignent mon passage dans leurs champs plus encore qu'Attila se faisait craindre des vaches les jours de tartare... Mais j'avance petit à petit, et je dois avouer que je m'amuse de plus en plus à passer le légume à la casserole ! Surtout que ces petites choses ont l'avantage de souvent permettre de réaliser des assiettes diablement colorées et goûteuses.
Tiens, par exemple aujourd'hui je me suis attrapé une jolie botte de carottes nouvelles qui traînaient dans mon frigo en me disant par avance que j'allais bien faire un joli plat de mes belles chevelues ! Et quelques temps plus tard j'ai vu au regard de mes deux végétariennes que ce petit plat leur faisait sacrément de l’œil !
Mes carottes rôties à plein de petites choses pour le jour d'après...
Ingrédients : 1 botte de carottes nouvelles – 2 cives (ou un oignon nouveau) finement émincée – 2càs de cacahuètes grossièrement hachées – 2càs de parmesan en copeaux – 1 ou 2 tiges d'origan effeuillées – 2càs d'huile d'olive – 1càc de pâte de curry rouge – ¼ càc de graines de coriandre - sel
Commencez en enlevant le plumeau des carottes mais en en laissant un peu juste parce que c'est plus joli. Coupez alors vos carottes en deux dans la longueur. Faites-les cuire 3minutes dans une grande casserole d'eau bouillante légèrement salée. Égouttez-les rapidement et étalez-les sur une plaque couverte de papier de cuisson et enfournez une dizaine de minutes dans un four préchauffé à 210°.
Pendant la cuisson mélangez dans un bol l'huile d'olive, la pâte de curry et un peu de sel.
Quand les carottes sont cuites, couchez-les dans une assiette et arrosez-les avec la sauce et les graines de coriandre. Laissez refroidir.
Terminez alors votre salade en parsemant par-dessus la cive, le parmesan et les cacahuètes. Si vous avez de la coriandre fraîche je pense que ça se tente...
Mais pourquoi, un jour je serai le Attila de la carotte ! est-ce que je vous raconte ça...

7 commentaires:

  1. Une superbe assiette haute en couleur et en goût, je comprend qu'ils ont aimé chez toi ;)
    Ps : est ce que tu peux passer un savon au centre culturel de mon supermarché ... il n'avait pas ton dernier livre ... frustrée je suis ;)

    RépondreSupprimer
  2. après les repas gargantuesques du jour et de la veille, il faut bien ça pour remettre le ventre à l'endroit ;)

    RépondreSupprimer
  3. Même ceux qui n'aiment pas les légumes ne peuvent qu'apprécier (au moins du regard) tes jolies carottes ! J'aime beaucoup cette recette que je vais m'empresser de réaliser.
    Et si l'année 2017 est placée sous le signe des légumes, je sens du plaisir à l'avance. Moi qui cherche toujours différentes manières de les cuisiner, je vais être super contente de tes propositions ;-)
    Corinne

    RépondreSupprimer
  4. Dis-donc mon ami,il y a un problème avec ta recette:::
    lorsque tu seras Attila, comment feras-tu pour réchauffer ces demoiselles, à sa façon,à savoir sous tes fesses,sans les écrabouiller????? Du travail supplémentaire à conquérir. Bon courage. Chris 06
    PS Cette salade doit être agréable à déguster,et promis,
    je ne plaisanterai pas la prochaine fois

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Dorian, je te souhaite une belle année 2017 haute en couleurs, pleine de gourmandise raisonnable et déraisonnable et de joie...perso j'ai fait jeûne et poireaux à l'eau sur deux jours donc...arfff...dur dur les fins d'année ! ;) des bisous, à toi, ta petite famille et ton zadorable siamois ! ;) Lili

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour ,je suis une toute nouvelle lectrice et littéralement emballée par votre blog .Je voudrais savoir où trouver la pâte à curry merci

    RépondreSupprimer