jeudi 7 décembre 2017

C’est la saison du kaki Persimon et de se réjouir l’hiver ! Avo’kaki à plein de choses !

L’été est pour beaucoup, et pour moi aussi, une saison que l’on attend pour retrouver sur les étals les fruits de… l’été… Mais l’été c’est comme tout, ça finit par passer et l’automne venu on se trouve quelquefois fort dépourvu… enfin ça c’était avant comme disait l’autre. Maintenant d’autres fruits remplacent ceux de l’été pendant les saisons plus fraîches et même au cœur de l’automne et de l’hiver puisque c’est à ce moment qu’arrive le Kaki Persimon !
Kaki Persimon
Et je dois avouer que j’ai craqué depuis quelques années pour ce joli fruit avec sa peau lisse et brillante et sa chair ferme et croquante qui peut se déguster simplement comme une pomme le couteau à la main ! Il faut dire qu’avec sa couleur ensoleillée au cœur de l’hiver, il a vite tenté la main avant de tenter ma bouche… Enfin à condition de bien le choisir et d’oublier ceux que ma mère nous proposait il y a fort fort longtemps, des kakis de par ici à traiter et à déguster bien différemment. Pas la peine cette fois d'attendre qu'il blettisse pour pouvoir le manger, bien au contraire, de la fraîcheur, toujours de la fraîcheur !
Le kaki Persimon®, un kaki ayant sa propre AOC et donc son cahier des charges, se choisit quand sa chair est ferme, pas trop mûr, enfin ni trop, ni trop peu, c’est là qu’il vous donnera le plus de plaisir quand sa chair croque donc sous la dent. Et si vous lui résistez et que vous ne le croquez pas sans autre forme de procès je vous propose de le préparer comme moi dans un plat qui fera la joie de vos brunchs ou de vos repas du dimanche soir…
Avo’kaki à plein de choses !
Ingrédients : 1 kaki Persimon  – 1 petit avocat – 150g de quinoa – 2 yaourt à la grecque – 4càc de miel liquide – 4càs d’amande – 4càs de pistaches - 1 tige de menthe effeuillée – quelques petites feuilles de basilic thaï (facultatif)
Pour la sauce : 2càs de citron vert – 2càs d’huile d’olive – 1càc de miel liquide – sel et poivre
Commencez en faisant cuire le quinoa selon les indications portées sur l’emballage puis égouttez-le bien et laissez-le refroidir.
Préparez la sauce en fouettant dans un petit bol le jus de citron, l’huile d’olive, le miel et un peu de sel et de poivre.
Hachez grossièrement les amandes, les pistaches et les feuilles de menthe si ce sont des grandes feuilles, si elles sont petites comme les miennes laissez-les entières.
Coupez le kaki en quartiers puis en fines tranches. Coupez l’avocat en deux enlevez le noyau, pelez-le puis coupez le aussi en fines tranches. Le but du jeu étant d’avoir des tranches de kaki et d’avocat de la même taille de manière à pouvoir joliment les alterner.
Mélangez dans un saladier le quinoa, les amandes, les pistaches, la menthe et donc éventuellement le basilic thaï. Arrosez d’un peu de sauce et mélangez encore.
Montez alors vos assiettes, étalez sur un côté le yaourt comme sur l’image, puis complétez les assiettes avec le mélange au quinoa. Déposez dessus les tranches de kaki et d’avocat en les alternants. Arrosez le tout avec la sauce restante et terminez en versant un trait de miel sur le yaourt. Ensuite à vous de voir si vous mélangez ou pas !
Article sponsorisé
Mais pourquoi, je me demande ce que ça donnerait en confiture avec un peu de vanille… est-ce que je vous raconte ça…

3 commentaires:

  1. il faudra que je goûte, c'est une fruit que je ne connais pas du tout
    merci pour la découverte ;)

    RépondreSupprimer
  2. Exactement comme Kahn, je n'ai jamais goûté ce fruit...Il serait peut-être temps que j'essaye! :)

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai qu'il est joli le kaki, mais après en avoir goûté plusieurs, je trouve que ce fruit n'a pas beaucoup de saveur. Ils étaient peut-être mal choisis (pas mûrs, trop mûrs...) ?
    En les utilisant selon ta recette, cela doit bien les "arranger".
    Corinne

    RépondreSupprimer