vendredi 1 décembre 2017

Et si on mettait un grand coup de fraîcheur dans la truffade ? Ma truffade fraîcheur à la Tomme de Savoie !

Une truffade, c'est un truc tout simple des pommes de terre, du fromage et éventuellement du lard... Chez moi, on fait ça assez souvent quand on a envie de raclette mais que personne n'a envie de sortir le truc à machin, de couper le fromage en tranches et d'attendre la fonte du-dit fromage et tout ça et tout ça... Chez moi, certains ont des fois la flemme très envahissante dès lors qu'il s'agit d'attendre trois minutes avant de manger. Dans ces moments la truffade est un petit bonheur qu'on n'attend pas et sur lequel on peut se jeter tout de suite... et comme en plus c'est moi qui la cuisine...
Mais voilà qu'à force d'en proposer, j'ai senti comme un début de vent de révolte... léger, léger le vent mais quand même. J'ai bien senti qu'ils commençaient à me chanter un truc déjà entendu qui fait, dis, tu changerais pas un truc ou deux dans ta truffade histoire qu'elle soit... Et là selon l'habitant de la maison on ajoute, plus goûtue, plus légère, plus « légumes »... plus, plus quoi !
Du coup, comme j'avais un joli quart de Tomme de Savoie qui dormait dans mon frigo en attendant que je me l'arrange le couteau à la main un de ces soirs, un soir de faim nocturne, je me suis lancé dans une « truffade » à ma manière, au risque de me faire tomber dessus par les tenants de la tradition... mais ça j'ai l'habitude...
Ma truffade fraîcheur à la Tomme de Savoie !
Ingrédients : 250g de Tomme de Savoie sans la croûte coupée en très fines tranches– 800g de pommes de terre nouvelles (prenez de préférence des petites pommes de terre de même taille) – 150g de lard fumé coupé en tranches très très fines – 400g de chou fleur - 30g de beurre – 2 oignons nouveaux coupés en fines tranches – 3 ou 4 tiges de persil plat haché très grossièrement - 1 gousse d'ail hachée finement - sel et poivre
Commencez en faisant cuire les pommes de terre dans une grande casserole d'eau salé pendant dix à douze minutes selon leur taille. Elles doivent rester bien ferme. Je n'ai pas épluché les pommes de terre je trouve que ce n'est pas la peine avec des pommes de terre nouvelles, bien lavées et hop dans l'eau bouillante. Retirez-les du feu égouttez-les puis plongez-les dans un saladier d'eau froide pour arrêter la cuisson.
Coupez le chou-fleur en tranches d'environ ½ cm, ça va sans doute faire des petits morceaux mais c'est pas grave, puis faites le cuire aussi dans une casserole d'eau salée pendant environ 3 minutes, il doit rester très très croquant. Si vous aimez le chou-fleur plus fondant ajoutez 2 minutes de cuisson. Ensuite pareil que la patate, on égoutte et on met dans l'eau froide pour arrêter la cuisson puis on égoutte de nouveau.
Coupez les pommes de terre en tranches.
Faites chauffer le beurre dans une grande poêle et faites-y dorer le lard fumé. Quand il est bien doré et croustillant retirez-le et posez-le sur du papier absorbant. Baissez le feu et faites dorer les pommes de terre à petit feu, n'hésitez pas à cuire vos pommes de terre en plusieurs fois.
Une fois toutes les pommes de terre dorées, jetez le gras restant dans la poêle puis faites-y revenir les oignons nouveaux et l'ail pendant 1 minutes.
Vous pouvez maintenant mettre votre truffade dans la poêle ou dans un plat, attention ça va aller au four ! Donc faites une couche au fond avec les pommes de terre, le chou-fleur, le lard et les oignons, poivrez puis continuez par une couche de Tomme de Savoie et recommencez en faisant des couches jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien, terminez par quelques tranchettes de Tomme de Savoie.
Glissez la poêle ou le plat au four préchauffé à 210° pendant une vingtaine de minutes, il faut que le dessus soit bien doré et que la Tomme de Savoie est bien fondue dedans, mais surveillez que ça ne brûle pas !
Sortez du four et servez sans attendre après avoir parsemé le persil par dessus.
Mais pourquoi, bon il me reste quand même de la Tomme de Savoie à finir de nuit... est-ce que je vous raconte ça...

3 commentaires:

  1. Oh bon sang, tiens, grâce à toi, je sais quel sera notre repas de ce soir. Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois que je pense à faire un retour, c'était délicieux! je l'ai fait pour midi.

      Supprimer
  2. Coucou Dorian!
    Eh bien le mot truffade ne m’est pas étranger. Mais j’ai toujours cru que c’était un plat à base de ... truffes! Et cela pendant des années... heureusement que l’ignorance ne tue pas��
    Belle découverte pour moi! Ton plat est très beau en plus. Ca donne envie!
    Allez, je vais sur pinterest pour garder ce beau plat dans ma liste des recettes à faire. Je suis sûre que mon mari se jettera dessus quand je le ferai! Il adore les pommes de terre!
    Merci et agréable fin de journée pour toi!

    RépondreSupprimer