lundi 3 juillet 2017

Et si nous découvrions la cuisine algérienne ? Mes griwech !!!

J'ai hésité en écrivant mon titre, j'ai hésité entre redécouvrons et découvrons et puis j'ai refeuilleté le très joli livre de Sherazade Laoudedj, que nous connaissions déjà pour son blog les joyaux de Sherazade, Ma cuisine Algérienne paru chez Solar, et je me suis dit que c'était découvrir qui m'allait le mieux ! La cuisine algérienne, sans doute parce qu'elle nous est proche, fait partie de ces cuisines que nous pensons connaître... mais la connaissons-nous vraiment ?
En feuilletant les pages du livre de Shérazade je l'ai donc, quant à moi, découverte. Bien sûr certaines recettes parlaient à mes souvenirs et à mon estomac, curieusement souvent des recettes sucrées, mais j'étais loin de connaître la richesse, la diversité et la fraîcheur de cette cuisine.
C'est ainsi qu'au fil des pages j'ai ajouté des noms à mon vocabulaire culinaire, kedda mchermla, cette étonnante recette de foie particulièrement parfumée, batata fliou, ces jolies pommes de terre à la menthe fraîche, dolma courgette, ces courgettes farcies à la viande d'agneau, r'zima, cette pastilla au poulet et aux noix, palouza à la crème d'orange et kaak nakache et combien d'autres ! J'ai bien sûr retrouvé quelques vieilles connaissances, tchekchouka et harira, chorba et tajine, couscous et crêpes fourrées, baklawa et griwech... Ce livre-là permet donc de retrouver les vieux amis et de s'en faire des nouveaux !
Et pour ne rien gâter Sherazade déplie les recettes en pas à pas précis, tout comme ses recettes d'ailleurs où il ne manque pas un détail, ce qui permet pour certaines recettes, pour certains détails d'être accompagné et de pouvoir ainsi réaliser sans mal toutes les recettes.
Au final vous l'avez compris je suis tombé sous le charme de ce livre et si vous aussi vous voulez faire un bien joli voyage dans les assiettes algériennes, je ne saurais trop vous le conseiller.
Et pour illustrer son livre j'ai eu envie de griwech, ce redoutable plaisir tout en parfums, une recette que j'ai très largement remise à ma sauce !
Mes griwech !!!
Ingrédients :
Pour la pâte : 500g de farine – 150g de beurre – 1càs de sucre en poudre – 1pincée de sel – ½ sachet de levure chimique – 1càs de vinaigre – 1càs d'eau de fleur d'oranger – 1 œuf – 100g de graines de sésame – 1càc de graines d'anis – 1càc de cannelle en poudre – ½ càc de gingembre en poudre (les griwech de Sherazade sont parfumés au safran)
Pour le trempage : 250g de sirop de glucose (que vous trouverez dans les épiceries orientales quelques fois sous le nom de miel d'ailleurs) – 5cl d'eau de fleur d'oranger 
Commencez en préparant ce qui va donner du goût à mes griwech, mixez ensemble la moitié des graines de sésame soit 50g, les graines d'anis, la cannelle et le gingembre. N'insistez pas trop, il ne faut pas réduire complètement en poudre.
Versez ensuite la farine tamisée, la levure, le sucre et le sel dans un saladier et mélangez.
Faites un petit volcan et versez-y le beurre que vous aurez fait fondre au micro-onde, le vinaigre, l'eau de fleur d'oranger et l’œuf battu. Mélangez ensuite à la main en ramenant la farine vers le centre jusqu'à obtenir une jolie pâte. 
Ajoutez alors le mélange mixé et un peu d'eau, environ 5cl et mélangez le tout à la pâte jusqu'à obtenir de nouveau une jolie pâte un peu plus molle qu'une pâte à pain. Roulez en boule et mettez au frais une belle paire d'heures ou même plus.
Prélevez ensuite un quart de la pâte et étalez-la finement, 2 ou 3 mm et taillez dans cette pâte des rectangle de 10cm sur 8 à l'aide d'une roulette crantée (ma roulette est au 2e plan sur la photo des griwech). Faites ensuite des entailles (comme sur la photo) à l'intérieur du rectangle, environ 8.
Attention c'est là que ça se complique ! Mais le pas à pas est là pour vous aider...
Enroulez la pâte d'un rectangle dans le sens des bandes. Élargissez la la fente centrale de manière à séparer les bandes en deux. Pivotez une des extrémités et faites la sortir par la fente centrale (encore une fois les photos sont vos amies!). Puis tirez sur les deux extrémités de manière à allonger le griwech, posez-le sur une plaque puis coupez les pointes. Recommencez autant de fois que de rectangles puis faites de même avec les ¾ de pâte restante.
Faites-les alors cuire dans un bain d'huile à 160° jusqu'à ce qu'il soient bien cuits, comptez à 4 à 5 minutes en retournant les griwech de temps en temps, n'en mettez pas trop à chaque fois ! Puis égouttez-les sur du papier absorbant.
Pendant la cuisson des griwech mettez le sirop de glucose mélangé à l'eau de fleur d'oranger à chauffer à feu doux dans une grande casserole. Quand les griwech sont bien égouttés plongez-les un par un dans la casserole, retournez-les puis déposez-les sur une grille pour les laisser s’égoutter de nouveau. Attention si le liquide commence à trop épaissir vous risquez de couvrir les griwech de caramel, donc ajoutez juste un peu d'eau si c'est le cas.
Quand vous étalez les griwech sur la grille si vous voulez vous pouvez les parsemer avec les graines de sésame restant. Après il n'y a plus qu'à laisser refroidir pendant que vous préparez le thé à la menthe...
Livre reçu
Mais pourquoi, et si on criait Baklawa maintenant ! est-ce que je vous raconte ça...

12 commentaires:

  1. salut cher dorian, tu ne peux imaginer ma joie à la lecture de ton article, tu as tous simplement parlé avec coeur et décris ce que je voulais transmettre à travers ce livre, découvrir ou redécouvrir cette cuisine que beaucoup croient connaitre
    tes griwechs et le parfum que tu leur as ajouté sont juste sublimes , la forme est parfaite
    j'espère que tu en testeras d'autres, des recettes algériennes dont chacune raconte une histoire
    mes amitiés
    sherazade ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Shérazade (d'ailleurs il y a vraiment un accent à ton prénom ???). Si j'ai le temps, j'espère ! C'est pratiquement toutes les pages de ton livre qui ont été cornées et autant de recettes que j'espère donc faire juste pour le plaisir... parce qu'il y a bien du plaisir dans ton livre ! Et pendant que j'y pense j'ai oublié de parler des photos qui sont aussi appétissantes que les recettes !
      Mes amitiés
      Dorian

      Supprimer
  2. J'adore la présentation ils sont vraiment jolis bravo :)

    RépondreSupprimer
  3. On découvre ce blog plein de soleil et de bonne humeur. de passion de la cuisine Bravo ! Nous aimons aussi les cuisines du monde et nous avons mis à l'honneur un article pour mettre en avant la cuisine algérienne : https://www.cookishop.com/blog/cuisine-algerienne-n255
    A bientôt sur notre blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Cookishop normalement je modère maintenant les commentaires pour éviter les liens vers des sites commerciaux (pour des choses souvent aussi culinaire que de la voyance ou des volets roulants)... Mais vous avez fait l'effort de renvoyer vers un article consacré à la cuisine algérienne et vous êtes dans la cuisine... les règles sont aussi faîtes pour être transgressées ,-) ! ça ne sera par contre par forcément toujours le cas...

      Supprimer
  4. Tu t'en es sorti comme un grand,car ce n'est pas facile à faire.Je ne m'y suis jamais attelée. Par contre j'attends ta baklava. Avec les pistaches cela n'a guère de goût( il faut y adjoindre des amandes), mais j'apprécie avec des noix. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que certaines pâtisseries orientales comme celle-là ne sont pas évidentes, certains tours de main ne sont pas simples simples... Mais je suis assez content de ce résultat, merci pour ton commentaire et je vais voir pour la baklava... en tout cas je note ton conseil !!! Bonne continuation à toi

      Supprimer
  5. Non seulement ça doit être bon mais alors, comme toutes les douceurs orientales, qu'est ce que c'est beau!!!! dis donc, par contre chapeau le coup de main!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est souvent aussi joli que bon à manger ! Par contre je ne te cache pas qu'au début il y a eu quelques... loupés mémorables ,-) ! C'est pour ça que j'ai mis un petit pas à pas

      Supprimer
  6. Merci pour cet article concernant notre chère Sherazade
    Bravo pour votre réalisation très reussie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de me permettre de découvrir ce très joli groupe de fan de Sherazade !!!

      Supprimer